Instituto Malavé logo

L’hystéroscopie

Histeroscopia

Qu’est-ce que l’hystéroscopie ?

L’hystéroscopie est un examen diagnostique qui consiste à introduire un instrument, appelé hystéroscope, relié à un moniteur pour visualiser l’intérieur de l’utérus. L’hystéroscope est introduit par le col de l’utérus pour obtenir une image directe de la cavité.

L’étude de la cavité utérine est indiquée dans la recherche de malformations.

Comment l’hystéroscopie est-elle pratiquée ?

On distingue deux types d’hystéroscopie : l’hystéroscopie diagnostique et l’hystéroscopie chirurgicale.

L’hystéroscopie diagnostique est un examen peu invasif qui est réalisé dans la salle de consultation, la patiente étant consciente. Le col de l’utérus est canulé et l’hystéroscope est introduit. La patiente peut observer l’évolution de la situation à tout moment. Une fois l’examen terminé, la patiente peut reprendre ses activités habituelles.

L’hystéroscopie chirurgicale est réalisée au bloc opératoire, la patiente étant sous sédation. Contrairement à l’hystéroscopie diagnostique, elle est indiquée pour les patientes qui ont besoin d’un traitement pour certains processus affectant l’utérus.

Que peut-on diagnostiquer et traiter par hystéroscopie ?

L’hystéroscopie est une technique fondamentale dans le diagnostic des pathologies bénignes telles que les polypes de l’endomètre, les myomes sous-muqueux, les synéchies et les septums, des pathologies malignes telles que le cancer de l’endomètre et dans le traitement de diverses pathologies utérines : infertilité, re-canalisation tubaire, entre autres.

Polypes de l’endomètre : il s’agit de petites tumeurs du tissu qui recouvre l’utérus. Ils sont assez fréquents et, en fonction de leur taille et de leur localisation, ils peuvent être enlevés par hystéroscopie en salle de consultation ou en salle d’opération.

Les fibromes: sont des tumeurs des parois de l’utérus. Ils peuvent être classés comme sous-muqueux (dits aussi intra cavitaire), intra muraux (dits aussi interstitiels) et sous-séreux selon qu’ils se trouvent à l’intérieur de la cavité, à l’intérieur de la paroi ou à l’extérieur de la cavité. Dans de nombreux cas, ces fibromes peuvent être réséqués par hystéroscopie.

Anomalies morphologiques : La cloison utérine est un excès de tissu qui sépare l’utérus en deux. L’hystéroscopie permet de retirer la cloison et de normaliser la cavité.

L’utérus dysmorphique peut également être retouché par métroplastie sur les côtés et le fond de l’utérus pour agrandir la cavité.

Adhérences : Une blessure ou une infection de l’endomètre peut endommager la muqueuse et provoquer la formation d’adhérences (tissu cicatriciel) entre les parois internes de l’utérus. Le syndrome d’Asherman est le terme utilisé pour décrire les multiples adhérences à l’intérieur de l’utérus.

En médecine de la reproduction, il a une très grande utilité, car étant une procédure ambulatoire, c’est un outil diagnostique et thérapeutique dans l’étude et le traitement des couples infertiles.

Certificación Bureau Veritas. ISO9001 , UNE179007
Abrir chat
1
Scan the code
Instituto Malavé
Hola 👋
Dans quels domaines pouvons-nous vous aider ?